Centre de Formation Méditerranée- Ateliers de Recherche et de Formation Aux Métiers de l'Éducation

En s’appuyant sur les axes fondateurs de la pédagogie  Steiner en dialogue avec les courants experts de la pédagogie contemporaine, les ateliers CEFOME-ARFAME proposent d’accompagner  :

  • les parcours individuels
  • les projets d’équipe
  • le développement organisationnel
  • les projets de création de lieux d’accueil de l’enfance, de jardins d’enfants, d’écoles, etc.

Pour qui ?

Enseignants en primaire, secondaire, supérieur, éducateurs et éducatrices de jeunes enfants, éducateurs et éducatrices spécialisés, AVS, assistantes maternelles, jardiniers et jardinières d’enfants

Titulaires d’un CAP petite enfance,  d’un diplôme EJE,  ES, d’un master II, d’un CAPES,  etc.

Directeurs, fondateurs, gestionnaires de lieux d’accueil de l’enfance et de l’adolescence

Objectifs et axes de travail

I. Appréhender l’humain à travers une approche holistique : Développer des connaissances de base du développement de l’enfant et du jeune et des compétences professionnelles spécifiques pour la petite enfance (0-6 ans), l’enfance (6-12 ans) et l’adolescence (12-18 ans).

II. Construire la personnalité professionnelle et pratiquer le métier : Développer des compétences de savoir-être créatif et s’approprier le métier d’éducateur et/ou d’enseignant par la pratique sur le terrain et l’exercice des pratiques réflexives (intervision).

III. Cultiver l’art social au service du projet institutionnel : Participer à la construction et /ou au développement du projet d’établissement et du projet pédagogique. Apprendre à travailler en équipe, à exercer l’auto-responsabilité, à animer et diriger ensemble, à transformer les situations conflictuelles.

IV. Se former sur le terrain : A travers des visites-supervision des responsables des ateliers ARFAME ou des formations internes correspondant aux besoins spécifiques d’une école ou d’un lieu d’accueil de l’enfance.

« L’homme ne se connaît lui-même que dans la mesure où il connaît le monde; il ne perçoit le monde qu’en lui-même et lui-même qu’au sein du monde. Chaque objet, bien contemplé, ouvre un nouvel organe de perception en nous. »

Johann Wolfgang v. Goethe