La méthode triale (théorie, pratique, art) est basée sur une complémentarité entre les apports théoriques, les expériences professionnelles sur le terrain et la pratique de diverses activités et processus artistiques. Elle permet le développement de compétences méthodologiques et sociales en favorisant la créativité individuelle et collective.

 

Sources : Projet Leonardo da Vinci soutenu par l’Union Européenne  www.ceste-net.com sur la «méthode triale» qui ajoute la dimension de l’art à la conjugaison des apprentissages théoriques et pratiques.

Le rôle de l’art dans la construction de la personne professionnelle

La pratique de matières artistiques constitue une partie essentielle dans la formation aux métiers de l’éducation ; elles suscitent des expériences différenciées en fonction des différentes propriétés de chaque art. Celles-ci peuvent être fécondes pour le développement des compétences professionnelles, comme par exemple la capacité d’observer, ainsi que pour l’individualisation des méthodes utilisées en pédagogie.

Modelage

En modelant, on peut expérimenter comment le matériau prend la forme de ses intentions et se transforme à travers elles. Par cet exercice, on apprend à suivre la naissance et la transformation de formes telles qu’elles se réalisent dans des organismes vivants. On entraîne ainsi de manière générale un sentiment pour les processus de perception et de formation qui aidera dans l’exercice d’observation de l’enfant, à repérer les particularités de la morphologie constitutionnelle.

Dessin

Le dessin d’après nature entraîne l’observation exacte comme base de la faculté d’observation. En dessinant librement des formes, on peut entraîner le rythme, le sens de l’espace et l’improvisation. Le dessin dynamique, qui fait apparaître la ligne en tant que trace du mouvement de la main dans différents développements rythmiques et différentes formes, mérite une attention particulière. Il offre de multiples possibilités d’expériences pour lui-même et sa pratique professionnelle.

Peinture

En travaillant avec les couleurs, on fait l’expérience immédiate de la force qu’elles exercent sur l’âme. Peu à peu une mobilité interne se manifeste, ainsi qu’une sensibilité pour les qualités des couleurs et leurs effets dans le quotidien. Cela a une signification pratique, par exemple pour la décoration des espaces d’accueil, de la classe, etc. L’effet vitalisant exercé sur l’âme par les couleurs peut, dans la pratique pédagogique, aider utilement à intensifier les expériences et les intérioriser.

Musique

Faire de la musique et chanter présuppose une écoute attentive et une intériorisation de ce qui est entendu. Cette activité favorise généralement la capacité de s’identifier à un événement perçu de l’extérieur. Dans un sens plus large, elle favorise l’écoute de l’autre et partant la capacité au dialogue. En outre, l’exercice de la musique développe le sens musical qui favorise la pratique instrumentale, outil précieux pour la profession.

Art de la parole

La parole en tant qu’expression immédiate de la personne est efficace dans le travail en pédagogie. C’est pourquoi il est capital pour le pédagogue et l’éducateur de se forger un langage précis et souple appuyé sur une posture physique consciente.

Eurythmie

L’eurythmie suit par ses mouvements les lois du langage et de la musique à partir du contenu et de la dynamique d’un poème ou d’un morceau de musique. Les mouvements en deviennent l’expression.  L’exercice eurythmique enrichit la compréhension en profondeur de la poésie et de la musique,  sensibilise  par ailleurs, grâce mouvements spécifiques dans l’espace, à l’expérience du groupe et de l’espace social. Il est efficace sur le plan pédagogique en permettant de mieux habiter ses gestes et sa posture; sur le plan social, il favorise le développement de la sensibilité à l’autre.